Eveil Nomade

L’école en voyage : quelle préparation ?

Impossible encore de parler d’expérience, je vous livre ici les réflexions sur l’école en voyage, les choix que j’ai pris pour la préparer au mieux avec comme problématique bien présente le besoin d’être léger…! Je précise que j’ai dès le départ évincé l’idée du CNED, beaucoup trop rigide comme fonctionnement et qui nécessite à priori beaucoup de place dans les bagages.

Quels choix pédagogiques ?

Depuis que les enfants sont petits, je m’intéresse de près aux méthodes pédagogiques dites alternatives, telles que Montessori, Freinet, ect. Les principes de ces méthodes (apprendre par les manipulation, le jeu, en autonomie…) m’ont toujours paru pertinentes sans pour autant que l’on puisse beaucoup les pratiquer, car je ne me voyais pas faire l’école après l’école…

Autant dire qu’avec ce projet de voyage je vais enfin pouvoir profiter de l’aubaine ! Mais en mode nomade, la problématique est bien spécifique : nous ne pouvons pas emporter des kilos de matériel pédagogique!

A la recherche d’inspiration, je me suis penchée sur les méthodes de ceux qui font l’école à la maison. Avec Internet on trouve de nombreux blogs partout dans le monde de ces familles qui proposent des tas de choses passionnantes à leurs enfants et dont beaucoup mettent en place la pédagogie Montessori. Mais la quantité de matériel nécessaire est proprement décourageante et parfaitement inadaptée au voyage.

Par ailleurs j’ai découvert que certaines familles ne proposaient pas « d’école » du tout, laissant leurs enfants apprendre librement en fonction de leurs envies, leurs motivations. Le film « Etre et Devenir » présente cette façon de faire et montre des enfants épanouis qui se débrouillent très bien dans  la vie. Cette idée me plait, et je pense qu’on apprend vraiment que par la motivation, cependant j’ai du mal à imaginer un enfant se mettre spontanément à la grammaire ou aux maths…

Finalement je vais piocher un peu partout les idées qui m’intéressent.

Ressources et réflexion pour l’organisation d’une école nomade :

Histoire, Géo et Sciences :

Pour ces matières, tout repose sur les opportunités de découverte que nous offrira le voyage et qui je l’espère, aiguisera la curiosité et la motivation des enfants à vouloir apprendre, comprendre ! Nous aurons avec nous de nombreuses ressources documentaires (livres scannés, documentaires audio, vidéo et internet bien sûr) qui serviront à structurer, expliquer, approfondir les sujets, à la demande des enfants. Ces apprentissages dépendront donc directement de leur motivation, leur curiosité ou de notre envie de partage, mais nous ne suivrons pas un programme.

Français et Math :

Pour ces deux matières je voulais leur proposer un apprentissage plus structuré, sans pour autant suivre le modèle scolaire classique.

En Français :

Pour la grammaire / conjugaison / orthographe : C’est à mes yeux la partie la plus rébarbative de cette matière et je voulais être guidée pas à pas. Nous utiliserons la méthode de Françoise Picot « La grammaire au jour le jour » qui propose de laisser les enfants manipuler la langue, réfléchir à la place des choses dans la phrase avant de les nommer. Les notions sont abordées en même temps et revues tout au long de l’année. Cette méthode permet de travailler sur plusieurs niveaux(ce2, cm1 et cm2) à partir des mêmes textes. En complément, nous avons le livre « Hugo et les rois être et avoir  » (scanné) qui présente la grammaire/orthographe sous forme d’une histoire.

L’écriture : Pour donner une sens à la grammaire, conjugaison ! J’ai plein d’idées de jeux d’écriture récupérés à droite à gauche, peut être qu’ils tiendront aussi un carnet de bord. J’ai récupéré quelques leçons très bien faites pour structurer les écrits sur le site de laclassedemallory.com .

Lecture : Nous aimons tous lire dans la famille et nous partons avec plusieurs liseuses et une bibliothèque de livres numériques! Nous aurons aussi un bon nombre de livres audio pour varier les plaisirs…

 

 

En Math :

Nous partons avec 2 méthodes qui se complètent : la méthode Canadienne des Fréres Lyons dont le principe est vraiment génial et adapté à l’école en voyage (tout est sur des livres téléchargeables librement). L’élève apprend par lui même à partir d’un problème qu’il tente de résoudre seul, c’est lui qui construit son résonnement mathématique à partir de jeux, d’énigmes…qui vont peu à peu lui faire aborder des notions complexes. Cette méthode est ludique et très motivante, je pense. Mais comme nous l’abordons seulement en fin de primaire, il y a déjà des notions qui ont été nommées ou abordées de façon différente.

Alors pour ne pas embrouiller les enfants nous aurons aussi une méthode plus classique : celle de Singapour, qui s’appuie en partie sur des principes Montessori. Cette méthode est plus lourde (il y a un livre de « cours » et un livret d’exercice pour chaque enfant) mais bien structurée et à priori très efficace…Les livres du professeurs sont téléchargeables sur internet et expliquent pas à pas la façon d’aborder les notions mathématiques avec les enfants.

Et nous emporterons quelques jeux qui favorisent l’esprit stratégique (échecs) et le calcul mental (mathador flash).

Les langues :

Une matière un peu à part, puisqu’elle fait par définition partie intégrante du voyage. Nous apprendrons naturellement quelques mots dans chaque pays traversé, et nous apprendrons en famille l’Anglais et l’Espagnol. Idéalement nous aimerions scolariser les enfants quelques temps dans un pays hispanophone (comprenant déjà parfaitement l’Italien, ils devraient rapidement être à l’aise en Espagnol…).

 

 

 

 

 

 

2 reflexions sur “L’école en voyage : quelle préparation ?

  1. Deschamps

    Super programme! Serait-ce possible de récupérer le PDF de Hugo et les trois être et avoir? Comme vous, nous voyageons longtemps en famille, donc ça pourrait nous servir actuellement! Merci pour votre réponse et bon voyage en famille!

  2. dom la voisine

    Bon ben je me décide enfin à donner des nouvelles maintenant que La Ville a retrouvé le soleil pcq franchement y en avait marre de voir des mers d’azur, des plages de rêves pdt qu’on avait un temps pourri,genre aquarium mais sans la lumière. Je me suis un peu réjouie des photos ds la boue des philippines. Lilou et Tiago, excellents vos récits, j’ai franchement bcp rigolé.
    Miette va bien, elle vous embrasse. C’est la seule des 5 chats du quartier à ne pas fréquenter mes balcons. A part ça faut que je vous dise que l’Education Nationale vous a rendu visite sous la forme de 2 inspectrices. Je mets pas trop de conneries, si elles lisent sur le site.En tout cas, en littérature, géographie et langues je pense que Tiago et Lilou ont le niveau.J’ai vu que vous êtes arrivés au Laddack. J’ai hâte de voir des photos (mes souvenirs datent d’il y a presque 40 ans (mamie atteint la date de péremption). Je vs souhaite bonne route sur la voie des étoiles et du bouddha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *