Eveil Nomade

Nos premiers tours de roues aux philippines, vue par les enfants

Dimanche 11 mars : Le premier jour : (Lilou)

Enfin le départ… On remonte les bagages sur les vélos, en descendant les marches et en essayant de ne pas glisser. Nous voilà sur la route. Bon d’accord, on se trompe un petit peu et on doit faire un détour de trois ou quatre kilomètres. Mais après ça le paysage est joli, quelques volcans éteints nous entourent. Et le volcan Mayon ? Je ne l’ai pas oublié, il est derrière nous, un vrai aimant à nuages. Pour manger, l’endroit était plein de bouses de vaches et l’herbe c’était une piscine. Donc tout allait bien, je disais, jusqu’au moment où…on a cru que la route s’arrêtait ! Mais il y avait à la place de la route, de la boue avec des flaques ! Pour passer, ça glissait. Quand on est arrivés, nos chaussures et nos pieds étaient pleins de boue que nous avons lavé dans une flaque d’eau boueuse. Enfin papa a cassé son dérailleur et nous avons pu nous resalir les mains en faisant un barrage pendant que des enfants nous tournaient autour gentiment.

Tiago :

On a commencé par prendre une route qui montait. On a continué sur cette route. On venait à peine de finir la descente que maman a vu qu’on s’était trompés : il a fallu qu’on remonte la moitié de la descente qui était a présent une montée. On a retrouvé la bonne route, on a fait 500 mètres et on s’est arrêtés pour manger. Après le repas on s’est explosé le dos et les jambes dans une montée très raide, après on a du pousser les vélos dans un kilomètre de gadoue, puis papa a pété son dérailleur. Le temps qu’il le répare et c’était l’heure de chercher un coin pour dormir.

Lundi 12 mars :

Lilou : Voilà, deuxième journée aux philippines. Pas de problèmes aujourd’hui. Des petites routes. Nous avons juste dû demander le chemin à quelques personnes. Nous avons de nouvelles épées de bois, moi et Tiago (nous avions dû laisser les autres à l’aéroport). Nous voilà donc à Donsol qui est à côté de la mer et nous pouvons même la voir de là ou on est logés.

Mardi 13 mars : Les requins baleine.

 

Lilou :Aujourd’hui on est allés voir les requins baleine. On a pris un bateau. Il n’y avait personne avec nous. On est donc partis en bateau. On a pas trouvé de requin baleine alors on a fait demi tour. Et nous sommes quand même allés voir quelque chose : on est allés se baigner pour voir des CORAUX. Il y en avait de partout, de toutes les couleurs : vert fluo, rouge, bleu, des étoiles de mer bleu fluo ! Les coraux n’était pas séparés de 5 mm, il y en avait tout de suite un autre derrière. Plus loin un bateau de pêcheur nous a dit qu’il y avait 4 requins baleine, alors on a fait demi tour et on en a repéré un. On a plongé, le bateau est parti et là, on l’a vu juste au dessus de nous, énorme, bleu foncé avec des tâches blanches. On l’a suivi. Après un court instant il est retourné au fond de l’eau et on l’a perdu. Nous sommes remontés dans le bateau et on l’a revu alors on a recommencé et puis on est repartis. En rentrant, papa a écrit sur le tableau : c’était la deuxième fois du mois ou on avait vu des requins baleine à Donsol !

Tiago : On est allé voir les requins baleines. On est les deuxièmes du mois à en voir. On a pris un bateau et on a passé 2h30 à suivre la côte. Après on est allés voir un champ de corail. Il y avait des poissons de toutes les couleurs, des coraux de toutes les formes et des hérissons de mer avec des épines de 10 cm ! Il y avait des étoiles de mer bleu ciel. Après on est remontés dans le bateau. Cinq minutes plus tard, un bateau de pêcheurs nous a dit qu’il y avait des requins baleine. On y est allés et on s’est mis à l’eau. Le requin baleine faisait 6 – 7 m et pleins de petits

La photo n’est pas de nous ! C’est pour donner une idée …

requins nageaient autour de lui. Il était noir avec de fines rayures blanches, entre celles ci il y avait de gros points blancs. Sa bouche était large d’environ 80 cm ! Sa nourriture était du planton, un aliment qui ressemble à de la poussière. ça rendait l’eau trouble. Après on est remontés sur le bateau et on est rentrés;ça m’a plu.

 

Dimanche 18 mars :

Aujourd’hui un guide est arrivé pour nous expliquer ce qu’étaient les roches sédimentaires. Nous sommes montés sur la moto du monsieur. Nous étions donc 5 sur la moto et nous serpentions sur le chemin jusqu’à ce qu’un ponton apparaisse sur notre gauche. Nous sommes descendus de la moto et avons survolé la mangrove sur le ponton qui devint bientôt bois, puis escalier qui descendait jusqu’à un petit lac que nous avons traversé pieds nus (nos chaussures ne supportant pas l’eau de mer). Nous avons monté une pente, après avoir traversé plusieurs petites rivières et nous être enfoncés sur un chemin sinueux, dans un ultime effort, jusqu’au sommet …

Nous avons regardé les vagues s’écraser sur la falaise. En regardant d’un autre côté nous vîmes une sorte de rond de roche. Il y en avait deux : l’eau était assez basse pour pouvoir marcher dedans, ce que nous fîmes, après avoir descendu une autre face de la roche sédimentaire et failli tombé à l’eau en glissant à plusieurs reprises.

En rentrant j’ai joué avec 6 petites filles et garçons qui m’ont trahi après en me volant mon couteau et en faisant mine de l’avoir oublié dans leur poche.

Dimanche 23 mars (Tiago) :

Le jour de mon anniversaire je me suis levé tôt, les parents glandaient un peu (comme d’habitude). Après on est allés déjeuner : on a eu du nutella et du lait ! Après on a mis les maillots de bain et on a commencé un jeu de piste dans l’eau. On est allés sur un mini radeau et on y a fait des défis. Après on est rentrés se changer. Moi j’ai fait des légos pendant que papa est allé chercher un thon (mon gâteau d’anniversaire) pour le faire griller. Moi j’ai bien aimé le thon. Après on a siroté des canettes de jus d’ananas. Maman est allée chercher des cadeaux : 4 paquets de playmobiles, un tee shirt, une statue de panda (de Lilou) et un carnet. Après j’ai joué aux playmobiles dans l’herbe.

Une réflexion au sujet de “Nos premiers tours de roues aux philippines, vue par les enfants

  1. Ecole d'Arith

    Oyé ohé et joyeux anniversaire (bien en retard, désolés…) Tiago!

    Nous avons adoré ton thon d’anniversaire (ça change du poisson d’avril), a-t-il été bon?

    Nous, à Arith, nous avons tous hâte de partir en classe de découverte.

    Nous comptons les minutes pour être en vacances et trouver le temps de déguster le gâteau d’anniversaire de Romane, la maîtresse n’ayant toujours pas apporté le sien.

    Nous nous limitons donc à l’essentiel: vous dire que nous vous enverrons par mail le code d’accès au blog du voyage, vous souhaitez des pistes moins boueuses par la suite, bon séjour aux Philippines.

    Un bonjour médiéval et bientôt plus sur nos aventures à venir, les grands d’Arith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *