Eveil Nomade

Les indiens Anasazis (par Tiago et Lilou)

Les indiens Anasazis

(Suite à la visite du parc d’état des Anasazi à Boulder, ainsi que des différentes présentations et panneaux explicatifs que nous trouvons tout le long de notre route depuis Moab…)

Tiago :

Je me suis intéressé aux Anasazis car on ne sait pas pourquoi ils sont partis : ils ont quitté leurs maisons (vers 1200) d’un coup ! On pense que les indiens Pueblos sont leurs descendants, en fait Anasazis n’est pas leur vrai nom, ça veut dire « ennemis »…

Ils sont sédentaires et vivaient il y a environ 2000 ans.

Leur environnement : Ils vivaient dans un désert recouvert d’armoises (petits arbustes à feuilles minuscules) et d’arbres rabougris de type résineux.

Leur nourriture :

La chasse : Ils chassaient des lapins, des cervidés et des oiseaux.

Les cultures : Ils cultivaient principalement du maïs, mais aussi des courges et des haricots.

figue de barbarie

Cueillette : Ils cueillaient des pignes de pins, des baies de sureau, des pousses de riz sauvage, des graines de tournesol et des figues de barbarie.

Les objets qu’ils utilisent :

Pour la chasse :

la sagaie est à gauche.

La sagaie : Arme faite avec un bout de bois qui s’encoche dans une lance pour la propulser. La pointe de la lance est faite d’un morceau de silex taillé en pointe.

Arc : Faite avec un bois fin comme une planche, avec une corde de tendon d’animal tressé. La flèche est faite d’un long bois où est encoché un silex taillé.

pointes de flèches et de lances

Couteau : Fait d’un silex taillé. Le manche est fait de bois de cerf ou d’os.

Pour la vie courante :

Mortier : Fait d’un rectangle de pierre. On mettait le grain sur la pierre et on écrasait ce dernier à l’aide d’une grosse pierre plate.

Bols : Faits de terre cuite, ils sont finement décorés.

Vases : toujours fabriqués en terre cuite et décorés de la même manière que les bols. Ils sont de formes variées et très jolis. Ils étaient pendus au plafond à l’aide de bois.

Cordes : Ils les tressaient à partir de Yucca, plante très filandreuse et qui ressemble à un cactus avec des feuilles pointus.

Mocassins : Chaussures faites de peaux de bête cousues entre elles. A première vue, elles ressemblent à des chaussettes très confortables.

Les maisons indiennes (par Lilou) :

Il y a plusieurs sortes de maisons indiennes : il y en a sous terre et sur terre et il y a aussi des sortes de greniers pour ranger la nourriture.

Les maisons sous terre :

On les appelle des Kivas. C’est un trou sous terre aménagé en maison. Le toit est fait de terre qui est tenue par des bois longs et pointus. Pour rentrer dans la maison il faut passer par une échelle qui est placée au centre du toit. Ces maisons étaient plus pratique spour la chaleur en hiver et la fraicheur en été.

Les maisons sur terre :

Les magasins sont des sorte de hangar où ranger la nourriture. Les fenêtres servent de porte pour ne pas que les animaux ne viennent manger.

L’intérieur d’une maison se compose d’une ou deux pièces : la principale servait à manger, et à dormir. Elle était composée d’un foyer au centre. La seconde faisait office de chambre. Les lits étaient faits de feuilles de mais.

Conclusion :

Les Anasazis demeurent un vrai mystère, on ne sait pas pourquoi ils ont quitté cette région :

peut être qu’il y a eu une bagarre avec des tribus guerrières, peut être qu’il y a eu une sécheresse ou des maladies…

Pétroglyphes Anasazis dans le parc de Capitol Reef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *