Eveil Nomade

Des nouvelles du Laos (Tiago et Lilou)

Nos réponses à l’école d’Arith :

 

Tiago :

Salut la classe des petits !

Pour répondre aux questions : c’est moi qui ai fait le sapin avec deux branches de bambous attachées. La veille de Noël on est allés manger des canards au curry et aux patates douces au restaurant sauf Lilou qui a préféré des patates sautées au poulet ! Ce qui était bien c’est qu’on a mangé du chocolat (c’est difficile à en trouver ici et on ne peut pas en transporter parce qu’il fond). On a aussi regardé un dessin animé de Myazaki : nausicäa la vallée du vent, j’ai bien aimé. Le père Noël est passé, je ne sais pas comment vu qu’il n’avait pas de cheminée !

Salut la classe des grands !

A propos des rendez vous, je ne pourrai pas y aller ; Mais je vous donne rendez vous au Canada le 28 juillet à 13h20 et 8 secondes, prenez de quoi dévaliser les magasins de sirop d’érable et de quoi camper dans la forêt. A Montréal ! J’aimerais bien être dans la neige comme vous : ici il fait 20° le matin et 40° l’après midi ! J’ai quelques questions : est ce que la tarte à la citrouille est bonne ? Est ce que l’igloo s’est écroulé ?

Et pour Frantzky, Tom, Léo, Tidiane, Dinan, Manon et Camille : Je vous donne rendez vous au chalet de Baban (sur margériaz) le 26 mars 2021 pour faire griller des côtelettes de porc et des marschmallow et pour faire une soirée autour du feu.

Lilou :

Salut les travailleurs,

Vous me manquez tous et j’espère pendant mon absence que vous ne vous faites pas mal. Et aussi ma jambe va bien, en fait elle va bien depuis quelques mois. En tout cas, d’après ce que j’ai pu voir, le Père Noël est passé aux 4000 iles et à celle de Don Det où j’étais, même si le sapin était fait de deux morceaux de bambous accrochés l’un à l’autre sans une feuille dessus.

Bonjour Rémy, ca va ;

Comment connais tu Chypre ? En tout cas moi je ne connais pas, j’aimerais bien y aller mais je ne pourrai pas, mes parents sont têtus comme des mules ! Bye bye !

Moi ça va et toi Tidiane ?

Si je peux venir et que c’est moi qui gagne, tu me donnes ton calendrier rempli, si tu gagnes je te donne ma bouteille de bonbon, vide bien sur !

Salut Lucille et Romane :

On dirait que toi et Romane vous aimez bien les sushi, même si je n’en ai jamais gouté et que j’en ai très envie, je ne pourrai pas venir au Japon !

Salut Emma,

Tu me manques et tes calins aussi, je suis déjà passée en Chine et je ne pourrai pas y retourner tout de suite, mais 12 ans c’est assez pour que je revienne, vivement ce moment !

Visite d’une plantation de café (par Tiago):

 

Il y a trois sortes de café : Arabica, Robusta et Libérica.

Type de plantation : les Arabica sont espacés de 2 m, ce sont les plus petits arbustes. Les Robustas sont espacés de 3 ou 4 mètres. Les libéricas (les plus grands) sont espacés de 4 ou 5 mètres.

Pour cueillir les graines de café : Les libéricas sont les plus difficiles a cueillir. On met sa main sur la branche là où il y a des tas de graines et on la fait glisser vers le bas. On ne met pas de gants parce qu’ils s’useraient trop vite.

Pour les torréfier et la vente : D’abord on enlève la première peau à l’aide d’une machine mécanique. On les fait sécher de 10 à 15 jours puis, avec une sorte de mortier on enlève la deuxième peau, puis on les cuit pendant une heure et demi ( torréfaction), puis on les broie et on les vend. Chez nous on consomme surtout l’Arabica et le Robusta mais pas le Libérica.

Reproduction :

Quand on plante une graine on doit attendre 5 ou 6 ans pour commencer à récolter ! La récolte se fait pendant 20 ans et chaque année on récolte pendant 5 mois. A la fin de ces 20 ans, on coupe le tronc et il refait une nouvelle plante en seulement 3 ans !

J’ai appris tout ça chez Monsieur Vieng.

Un tour d’éléphant

 

Lilou :

Aujourd’hui moi et Tiago on a fait un tour d’éléphant, on était assis sur une sorte de caisse en bois avec un coussin sous les fesses. L’éléphante était têtue, elle arrachait les petits arbres avec sa trompe et ça bougeait d’un côté à l’autre.

Pour faire tourner les éléphants il fallait donner un coup de pied derrière l’oreille. Ce qui était énervant c’était (bien sûr) Tiago qui ne faisait que se coucher sur moi et me mettait des feuilles dans les cheveux. Ce qui était rigolo c’était quand l’éléphant était têtu et quand il se penchait.

Tiago :

On est monté sur le dos d’une éléphante d’une cinquantaine d’années : je crois qu’elle a 67 ans mais vu que papa n’est pas précis… Une promenade à dos d’éléphant c’est un truc à se casser les côtes et les épaules ! L’éléphante a peur des voitures et sur son chemin il arrache des petits arbres ou des branches et les mange en marchant ! On a vu les parents courir derrière, c’était amusant ! On a fait le tour du parc où vivaient les éléphants, on a traversé un village : les chiens, les cochons, les enfants et les poules s’enfuyaient en voyant l’éléphante arriver. Puis on est repartis dans un chemin caillouteux très raide où elle a failli nous faire tomber ! A un moment l’éléphante a pris un arbuste et il s’est penchée à droite et il a presque réussi à nous faire tomber ! Après on est rentrés. Sur l’éléphant on était presque à 1,5 mètre de haut. Pour descendre et monter sur le dos il y a une sorte de plate forme en hauteur d’où on peut monter sur l’éléphant. J’ai caressé sa trompe !

2 reflexions sur “Des nouvelles du Laos (Tiago et Lilou)

  1. MARREL Michel

    Merci pour vos explications et les photos, sur le panneau de gauche ou il y a des distances
    permettant de vous localiser il en manque une: Celle du poteau au Noyer?

    Pour cette nouvelle année je vous présente tout mes vœux de santé, joie et bonheur, profitez
    bien de vôtre expédition.

    Michel

  2. Ecole d'Arith

    Bonne année, bonne santé! Continuez toujours aussi bien votre voyage, tant pis si vous ne pourrez pas tenir tous les rendez-vous, celui pour la cabane à Babant est bien noté!

    Pour la tarte à la citrouille, on est partagé, il y en a qui aiment d’autres non, disons que ce n’est pas ce qu’on préfère.

    L’igloo ne s’est pas écroulé, il a fondu pendant les vacances. En revenant ce matin, il n’y avait plus qu’un petit tas de neige compactée de 30 cm de hauteur environs.

    Merci pour vos mots, les explications sur le café et le tour d’éléphant et les photos!

    Nous irons au ski à partir de ce vendredi et au théâtre, on vous racontera plus tard.

    A bientôt, les grands d’Arith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *