Eveil Nomade

Petits malheurs et petits bonheurs en voyage par Tiago et Lilou

Quelques petits malheurs en voyage :

Tiago :

Avoir oublié de changer de vitesse au début d’une montée longue et très très raide !

Vouloir dormir alors que nos parents lisent avec leurs frontales.

Avoir envie de faire caca dans un désert sans cachettes !

Arrivé en haut d’une montée, avoir très soif et ne plus avoir d’eau.

Prendre son élan pour une montée et devoir freiner parce que son père s’arrête prendre une photo.

Trouver un joli coin de bivouac, s’y installer et à huit heures du soir il y a quelqu’un qui nous dit que l’on doit partir.

Se réveiller à minuit et se rendre compte que la tente est pleine de fourmis rouges.

Remonter ce que l’on vient de descendre parce que ce n’est pas la bonne route.

Mourir de chaud et se rendre compte que la montée va durer des heures !

Se réveiller et se rendre compte que son matelas est dégonflé.

Lilou :

N’avoir presque plus de nourriture (en Mongolie) et voir que la ville de ravitaillement est toute petite.

Être dans une ville où il n’y a plus aucun hôtel qui veuille de nous (Kunming, Chine).

Avoir par trois fois, cassé le vélo au même endroit.

Passer à gué dans la gadoue et se rincer les pieds dans des flaques dégueulasses.

Regarder ses trésors et voir que l’on a perdu le plus précieux.

Ne pas pouvoir grimper dans un arbre qui a l’air parfait.

Penser que l’école est finie parce qu’il n’y a plus de pages dans son cahier et voir qu’il y a un carnet de rechange.

Quelques petits bonheurs en voyage :

Lilou :

Doubler maman alors qu’elle pousse son vélo.

Faire boire la tasse à maman en lui levant les jambes.

Caresser deux chatons tout doux qui ronronnent très fort.

Lire un livre de Road Dhal où il y a plein d’idées de bêtises pour embêter les parents.

Grimper des arbres avec des lianes et des prises de partout comme dans un labyrinthe.

Être la seule à avoir une bonne mangue à manger et se délecter !

Voir un super coin de bivouac et s’y arrêter plusieurs jours.

Aller au tourniquet et sentir la force du vent qui essaye de te faire tomber.

Tiago :

Doubler papa dans une montée alors qu’il est au bord de la crise cardiaque.

Camper dans la montagne près d’un éboulis où l’on peut jouer.

Se regarder un film tous ensemble dans la tente.

Sauter depuis les falaises dans la mer.

Manger un gros poulet à la mangue.

Regarder des pandas se prélasser sur des branches.

Un petit mot pour les grands de l’école d’Arith :

 

Un arbre géant dans la cour d’une école ! ça fait rêver non ?

Nous avons appris que vous étiez en classe de découverte ! Racontez nous tout !

Une réflexion au sujet de “Petits malheurs et petits bonheurs en voyage par Tiago et Lilou

  1. Ecole d'Arith

    Bonjour,nous sommes juste rentrés vendredi de notre tour au Moyen-Age Gédelon est un pari fou.Nous vous raconterons ça plus en détail dans les jour à venir.

    Les grands de l’école d’Arith.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *